Une famille fuit le Venezuela pour échapper à la famine - CARE

Une famille fuit le Venezuela pour échapper à la famine

Photo: Paddy Dowling / SOINS

Photo: Paddy Dowling / SOINS

Photo: Paddy Dowling / SOINS

Quelque 2.3 millions de personnes ont fui le Venezuela, et pas moins de 5,000 XNUMX autres traversent la frontière chaque jour. Salma, XNUMX ans, en fait partie.

Comme beaucoup de filles vénézuéliennes, Salma, 7 ans, a fui un pays où une monnaie presque sans valeur, un taux d'inflation qui pourrait atteindre 1,000,000 pour cent avant la fin de l'année et un taux de pauvreté approchant les 90 pour cent ont poussé la nourriture, les médicaments et d'autres nécessités. de portée. Avant de fuir le Venezuela pour la Colombie, elle a survécu pendant des mois avec un seul repas quotidien de riz et, si elle a de la chance, de plantains. Le grand-père de Salma, Jose, 56 ans, a quitté le Venezuela avant la famille pour trouver du travail. Il a dormi dans des stations-service et s'est reposé sur des documents d'étrangers pendant cinq mois.

Les taux de malnutrition ont grimpé en flèche au Venezuela et les mères, elles-mêmes incapables de trouver suffisamment à manger, sont souvent incapables d'allaiter leur bébé. Beaucoup de ces bébés, nés en bonne santé, meurent parce que leurs mères et leurs papas ne peuvent pas trouver - ou ne peuvent pas se permettre - de lait maternisé. Les mères campent la nuit à l'extérieur des supermarchés pour avoir une chance d'acheter les quelques articles disponibles; d'autres se sont tournés vers les ordures pour éviter la famine.

Salma, à gauche, et Ariana, à droite, ont fui le Venezuela avec leur famille. Crédit photo: Paddy Dowling
Salma, à gauche, et Ariana, à droite, ont fui le Venezuela avec leur famille. Crédit photo: Paddy Dowling

«Les gens fuient parce que s'ils restent, ils meurent», déclare Dany Bahar de la Brookings Institution dans un rapport du Financial Times. «Ils meurent parce qu'ils n'ont pas assez à manger, ils meurent parce qu'ils attrapent le paludisme et ne peuvent pas se faire soigner, ils meurent parce qu'ils ont besoin de dialyse et ne peuvent pas l'obtenir.