icône (sur le bord gauche de l'écran) icône (sur le bord gauche de l'écran) icône (sur le bord gauche de l'écran) icône (sur le bord gauche de l'écran) icône (sur le bord gauche de l'écran) icône (sur le bord gauche de l'écran) icône (sur le bord gauche de l'écran)

Cet ambulancier bénévole sauve des vies en Syrie

Hassan*, 27 ans, a été déplacé de sa ville natale dans le nord-ouest de la Syrie il y a quatre ans. Il aide à sauver des vies grâce à son travail bénévole en tant qu'ambulancier paramédical auprès de Violet, l'une des organisations partenaires syriennes de CARE dans le nord-ouest de la Syrie.

Hassan répond avec son équipe à la pandémie en transportant des patients vers des centres médicaux.

« En tant qu'ambulanciers paramédicaux de première ligne, nous transportons les blessés et les blessés vers les hôpitaux et les centres médicaux. Nous nous protégeons en suivant des mesures de précaution, comme le port de masques et de gants », dit-il.

Compte tenu de l'absence de services de santé adéquats dans le nord-ouest de la Syrie pour une population de plus de 4 millions d'habitants, seules environ 54,000 XNUMX doses du vaccin COVID ont été administrées dans le nord-ouest de la Syrie, dans le cadre de l'initiative COVAX. Hassan est l'un des rares à avoir été vacciné, parmi d'autres travailleurs de première ligne.

« Je me suis fait vacciner pour me protéger et protéger ma famille. Ma mère et mon père sont vieux. Je ne veux pas que le virus se propage ou qu'il l'apporte chez nous », déclare Hassan. « J'encourage le personnel médical, la communauté et les bénéficiaires à se faire vacciner pour se protéger, empêcher le virus de se propager parmi les gens et réduire les taux de mortalité. »

* Le nom a été changé

Retour au sommet