CARE félicite Kerry pour sa nomination - CARE

CARE félicite Kerry pour la confirmation de sa nomination par le Sénat

© Département d'État américain
© Département d'État américain

Exhorte Kerry à continuer de donner la priorité à l'investissement dans les femmes et les filles du monde entier

WASHINGTON, DC (29 janvier 2013) - CARE félicite le sénateur John Kerry (D-Mass) pour la confirmation par le Sénat de sa nomination au poste de secrétaire d'État. Pendant des décennies, Kerry a fait preuve de dévouement aux questions de développement et à la politique étrangère, y compris son temps à travailler pour CARE en 1972 en tant que collecte de fonds.

«La vaste expérience de Kerry en matière de politique étrangère sera un atout considérable en tant que prochain secrétaire d'État», a déclaré Helene D. Gayle, présidente et chef de la direction de CARE. «Nous espérons qu'il poursuivra ses efforts pour relever les nombreux défis qui affectent les pauvres du monde, en particulier les filles et les femmes. Il a été un défenseur infatigable d'investissements intelligents et efficaces dans l'aide étrangère, et il comprend l'impact disproportionné que les menaces environnementales telles que le changement climatique ont sur les populations les plus vulnérables.

Au cours des quatre dernières années, la secrétaire d'État Hillary Clinton a été une championne des femmes et des filles dans le monde. Elle a attiré une attention critique pour briser le cycle de la pauvreté et de l'oppression qui empêche des millions de femmes et d'enfants d'atteindre leur plein potentiel. Le dernier jour de travail de Clinton est vendredi, selon plusieurs médias.

CARE exhorte Kerry à continuer de donner la priorité à l'investissement dans les femmes et les filles du monde entier; CARE a été à l'avant-garde du travail avec le Département d'État sur des questions telles que la violence sexiste, le mariage des enfants et l'éducation et l'autonomisation des filles, la sécurité alimentaire et la santé mondiale.

Grâce à l'aide mondiale des États-Unis au cours des 60 dernières années, il y a eu des améliorations significatives dans la vie des pauvres, y compris des femmes et des filles. Ces investissements ont entraîné une baisse des taux de mortalité maternelle et infantile. Les taux d'alphabétisation ont augmenté et les opportunités économiques pour les femmes se sont développées dans les pays en développement.

Malgré ces progrès, le budget de l'aide étrangère américaine risque de subir des coupes profondes et disproportionnées. Dans une période d'incertitude, CARE exhorte Kerry à protéger le budget de l'aide étrangère, qui ne représente qu'un pour cent du budget fédéral, en tant que pilier essentiel de son programme. La famine dans la région du Sahel et les récents bouleversements en République démocratique du Congo et en Syrie mettent en évidence la nécessité d'un soutien continu des États-Unis tant pour le développement à long terme que pour les secours d'urgence.

Contacts pour les médias:

Washington, DC: Stéphanie Chen, CARE, schen@care.org, +1.202.595.2824, +1.404.819.6638