CARE étend ses interventions d'urgence au Mali - CARE

CARE étend ses interventions d'urgence au Mali

© 2012 SOINS
© 2012 SOINS

La reprise des combats et l'urgence alimentaire ont contraint près de 375,000 XNUMX personnes à quitter leurs foyers

BAMAKO (24 janvier 2013) - L'escalade de la violence et une grave urgence alimentaire continue ont intensifié la crise humanitaire au Mali. CARE étend ses interventions d'urgence dans le pays et fournit des vivres et des fournitures d'urgence à 21,000 2,000 femmes, hommes et enfants à Mopti, l'une des zones les plus touchées par les combats récents. Les livraisons alimentaires comprennent du riz et d'autres céréales enrichies, des légumineuses riches en protéines, de l'huile de cuisson et du sel. CARE distribue également XNUMX XNUMX kits d'urgence comprenant des bâches, des couvertures, des nattes, du savon et des ustensiles de cuisine.

«Bien que l'accent ait été mis sur la crise sécuritaire au Mali, il est important de se souvenir de la crise humanitaire», déclare Claudine Mensah Awute, directrice nationale de CARE Mali. «Des milliers de personnes sont en déplacement, et il y a même eu des cas d'enfants non accompagnés arrivant dans la ville. D'autres se cachent dans leurs maisons sans eau, sans nourriture ou sans aucun lien avec le monde extérieur. »

On estime que 375,000 10,000 Maliens ont été contraints de quitter leurs foyers en raison d'un conflit violent et d'une urgence alimentaire qui ont touché l'ensemble de la région du Sahel en Afrique de l'Ouest depuis l'année dernière. Alors que les combats s'intensifient à nouveau dans le nord du Mali, près de XNUMX XNUMX personnes ont été nouvellement déplacées de leurs foyers au cours des deux dernières semaines seulement. CARE a demandé l'expansion et la protection de l'espace humanitaire dans la partie nord du pays afin que les organisations humanitaires puissent fournir des secours d'urgence vitaux.

«Il y a un besoin urgent d'élargir l'accès humanitaire car il y a encore des zones qui sont coupées de l'aide», dit Mensah. «Nous appelons toutes les parties à établir immédiatement un couloir humanitaire afin que nous puissions atteindre ces personnes qui attendent de l'aide.»

CARE appelle également la communauté internationale à accroître son soutien à une réponse humanitaire au Mali.

«Il y avait d'énormes déficits de financement l'année dernière pour le Mali et pour toute la région du Sahel, et cette année, bien que tous les regards soient tournés vers le Mali, à peine un pour cent des besoins de financement ont été satisfaits pour la crise actuelle», dit Mensah. «La communauté humanitaire ne peut pas répondre si les fonds ne sont pas là. Sans financement, les gens continueront sans nourriture, sans que leurs besoins fondamentaux ne soient satisfaits. C'est inacceptable."

Lire «Cauchemar au Mali», un récit à la première personne de Diabaly, Mali, raconté à CARE>

Contacts pour les médias:

Genève: Sandra Bulling, SOINS, bulling@careinternational.org, + 41.79.205.6951
Atlanta: Brian Feagans, CARE, bfeagans@care.org, +1.404.979.9453, +1.404.457.4644