La présidente et chef de la direction de CARE, Helene D. Gayle, prendra la parole au WEF - CARE

La présidente-directrice générale de CARE, Helene D. Gayle, prendra la parole au Forum économique mondial

© 2013 Amanda Lucidon / SOINS
© 2013 Amanda Lucidon / SOINS

Le Dr Gayle se joindra à un groupe d'experts de haut niveau et fournira des perspectives de développement mondial

DAVOS (23 janvier 2013) - La présidente et chef de la direction de CARE, Dr. Helene D. Gayle, participera à une table ronde sur l'avenir de l'éradication de la pauvreté, l'égalité des sexes et d'autres objectifs de développement au Forum économique mondial cette semaine.

Le panel qui comprendra des personnalités influentes telles que le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon, le Premier ministre britannique David Cameron et William H.Gates III, coprésident de la Fondation Bill & Melinda Gates mettra au défi les leaders du développement de fournir leur vision de ce qui vient après les objectifs du Millénaire pour le développement, ou OMD. Établis en 2000, les huit objectifs de développement internationaux vont de l'éradication de l'extrême pauvreté et de la faim à la lutte contre la propagation du VIH et du sida d'ici 2015. Les objectifs ont été convenus par les 192 États membres des Nations Unies et plus de 20 organisations internationales.

Le panel peut être visionné en direct en ligne le 24 janvier 2013 de 12 h 00 à 1 h 15 HNE:

Le Dr Gayle, la seule représentante d'une organisation non gouvernementale dans le panel, a déclaré qu'elle attendait avec impatience une discussion perspicace sur les profondes inégalités qui subsistent entre les femmes et les hommes. «Bien que des progrès significatifs aient été réalisés vers les objectifs du Millénaire pour le développement, de grands défis demeurent, en particulier pour les filles et les femmes vivant dans la pauvreté», a-t-elle déclaré. «Malheureusement, les inégalités entre les sexes restent ancrées dans de nombreuses régions du monde.»

Le Dr Gayle a déclaré que de telles disparités devraient inciter la communauté internationale à planifier des améliorations plus complètes au-delà de 2015. «Nous ne pouvons tout simplement pas laisser la moitié de la population mondiale derrière nous et pensons que nous avons fait des progrès considérables sur la voie de l'éradication de la pauvreté mondiale.

D'autres personnes qui devraient figurer sur le panel, animées par le chroniqueur du New York Times Thomas L. Friedman, sont Ngozi Okonjo-Iweala, ministre de la coordination de l'économie et ministre des Finances du Nigéria; Paul Polman, PDG d'Unilever; et SM la Reine Rania Al Abdullah du Royaume hachémite de Jordanie.

Contacts pour les médias:

Atlanta: Nicole Harris, CARE, nharris@care.org, +1.404.979.9503, +1.404.735.0871