Les organisations humanitaires estiment qu'une personne meurt de faim toutes les quatre secondes - CARE

Les organisations humanitaires estiment qu'une personne meurt de faim toutes les quatre secondes

Une mère tient sa fille de 7 mois pendant que l'agent de santé Abdikadir Abukar mesure son tour de bras moyen (MUAC) au centre de santé de Kismayo.

© 2022 Maryam Imtiaz/CARE

© 2022 Maryam Imtiaz/CARE

(Septembre 20, 2022)

Alors qu'on estime qu'une personne meurt de faim toutes les quatre secondes, 238 organisations non gouvernementales locales et internationales appellent les dirigeants réunis à l'occasion de la 77e Assemblée générale des Nations Unies à prendre des mesures décisives pour mettre fin à la spirale de la crise de la faim dans le monde.

Des organisations de 75 pays ont signé un lettre ouverte exprimant son indignation face à la montée en flèche des niveaux de faim et des recommandations d'action. Un nombre impressionnant de 345 millions de personnes souffrent désormais de faim aiguë, un nombre qui a plus que doublé depuis 2019.

Malgré les promesses des dirigeants mondiaux de ne plus jamais permettre la famine au 21e siècle, la famine est une fois de plus imminente en Somalie. Dans le monde, 50 millions de personnes sont au bord de la famine dans 45 pays.

Mohanna Ahmed Ali Eljabaly de la Yemen Family Care Association, l'une des signataires de la lettre, poursuit : «Il ne s'agit pas d'un pays ou d'un continent et la faim n'a jamais qu'une seule cause. Il s'agit de l'injustice de toute l'humanité. Il est extrêmement difficile de voir des gens souffrir alors que d'autres partageant la même planète ont beaucoup de nourriture. Nous ne devons pas attendre un instant de plus pour nous concentrer à la fois sur la fourniture immédiate de nourriture vitale et sur un soutien à plus long terme afin que les gens puissent prendre en charge leur avenir et subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille.

Sumaya, une mère de 32 ans qui vit avec ses quatre enfants dans un camp de personnes déplacées dans la région somalienne de l'Éthiopie, fait partie des millions de personnes confrontées à des niveaux catastrophiques de faim.

"Pas d'eau, pas de nourriture, une vie sans espoir" écrivait-elle. « Surtout, mes enfants meurent de faim. Ils sont au seuil de la mort. S'ils n'ont pas de nourriture, j'ai peur qu'ils meurent.

La crise mondiale de la faim a été alimentée par un mélange mortel de pauvreté, d'injustice sociale, d'inégalité entre les sexes, de conflits, de changement climatique et de chocs économiques, les effets persistants de la pandémie de COVID-19 et de la crise en Ukraine faisant encore grimper les prix des denrées alimentaires et coût de la vie.

Ceux qui ont le pouvoir et l'argent pour changer cela doivent s'unir pour mieux répondre aux crises actuelles et prévenir et se préparer aux crises futures.

NOTES AU RÉDACTEUR 

  1. Le calcul du taux de mortalité estimé dû à la faim par seconde a été calculé en appliquant les seuils de taux de mortalité bruts respectifs de l'IPC pour les phases 3 (crise) et 4 (urgence) de l'IPC, moins un taux de mortalité quotidien normal de 0.22 pour 10,000 XNUMX personnes par jour. , au Rapport mondial sur les crises alimentaires (GRFC) Mise à jour de mi-année 2022 chiffres mondiaux de 166.02 millions de personnes à l'IPC 3 et 38.6 millions de personnes à l'IPC 4. 481,500 moins 5 est utilisé comme approximation). Cela équivaudrait à entre 1.78 10,000 et 2 2 personnes mourant quotidiennement des suites d'une faim aiguë, et entre 0.22 et 7,745.7 personnes mourant par minute. Cela se traduit par une personne qui meurt toutes les 19,701.7 à 5.39 secondes.
  2. Les niveaux actuels de faim aiguë sont de 345 millions ; ils étaient 135 millions en 2019 : https://www.wfp.org/publications/wfp-global-operational-response-plan-update-5-june-2022.
  3. La lettre ouverte, signée par 238 ONG de 75 pays, accompagnée de recommandations politiques, peut être consultée ici : https://sdg2advocacyhub.org/news/open-letter-un-member-states-global-food-crisis.

Communiqué de presse approuvé par :

  • Action contre la Faim
  • CARE International
  • Concern Worldwide
  • Secours islamique dans le monde
  • Oxfam International
  • plan international
  • Aide à l'enfance internationale
  • World Vision International
  • Association yéménite de protection de la famille

Pour plus d'information veuillez contacter:

Anis Husain
Attaché de presse CARE
Anisa.Husain@care.org