CARE et des partenaires locaux pour démarrer la distribution alimentaire à Tombouctou - CARE

Mali: CARE et ses partenaires locaux lancent la distribution alimentaire à Tombouctou

BAMAKO (31 janvier 2013) - Alors que les combats se sont calmés à Tombouctou, CARE et nos partenaires locaux sont prêts à redémarrer leurs activités et à soutenir à la fois les rapatriés et les personnes qui sont restées dans la ville déchirée par le conflit. Dans les prochains jours, CARE distribuera plus de 18,000 131,000 tonnes métriques de nourriture à plus de XNUMX XNUMX personnes.

«Nous savons que les habitants de Tombouctou ont subi de grandes souffrances et ont été contraints de prendre des décisions difficiles», a déclaré Claudine Mensah Awute, directrice nationale de CARE Mali.

«Ceux qui sont restés ont non seulement vécu dans la peur pendant près d'un an, mais ont été coupés de tout. Les écoles et les cliniques ont été fermées. Il y a eu un manque d'électricité et d'eau. Les prix des denrées alimentaires ont fortement augmenté, dans certaines régions du nord du Mali, grimpant jusqu'à 90 pour cent.

«Ceux qui ont fui - souvent des femmes avec leurs enfants ou des enfants seuls - ont été séparés de leur mari ou de leur père. Ils ont vécu d'un jour à l'autre, en s'appuyant sur des parents de bon cœur ou l'aide d'organisations humanitaires telles que CARE.

«Beaucoup sont prêts à retourner à Tombouctou, mais ils savent qu'il n'y a presque rien qui les attend chez eux. Dans les prochains jours, les vivres fournis par le Programme alimentaire mondial arriveront à Tombouctou et CARE et ses partenaires sont sur le terrain, prêts à distribuer cette nourriture aux personnes dans le besoin », a déclaré Awute.

CARE demande 1 million de dollars américains pour aider les Maliens dans le besoin et répondre à leurs besoins les plus urgents au cours des trois prochains mois.

«Le fait que lors de la récente Conférence des donateurs en Éthiopie, plus de 450 millions de dollars aient été fournis pour soutenir les opérations militaires démontre la capacité de la communauté internationale à mobiliser des ressources pour le Mali. Il faut un niveau d'engagement et de mobilisation similaire pour répondre aux besoins humanitaires urgents », a déclaré Awute.

Il existe d'importants besoins humanitaires non satisfaits au Mali et dans les pays voisins accueillant des réfugiés. Depuis le 11 janvier seulement, plus de 15,000 9,000 personnes ont fui le pays et plus de 400,000 XNUMX personnes ont été déplacées dans le sud du Mali. Selon OCHA, près de XNUMX XNUMX Maliens sont actuellement déplacés à cause du conflit.

Les récentes évaluations de CARE à Ségou indiquent que les personnes déplacées à l'intérieur du pays (PDI) ont besoin d'un accès immédiat non seulement à la nourriture, mais aussi à l'eau, à un abri adéquat, à des ustensiles de cuisine, des couvertures, des nattes, des moustiquaires et du savon.

À Ségou et Mopti, deux des cinq zones qui ont le plus besoin d'assistance, CARE a soutenu les personnes déplacées et les familles d'accueil avec de la nourriture et des articles de première nécessité tels que des moustiquaires, du savon, des ustensiles de cuisine, des bâches, des couvertures et des nattes. À ce jour, CARE a fourni de la nourriture à 22,000 XNUMX personnes.

Contacts pour les médias:

Atlanta: Brian Feagans, CARE, bfeagans@care.org, +1.404.979.9453, +1.404.457.4644
Bamako: Adel Sarkozi, CARE, sarkozi@careinternational.org, + 22374066737