Le représentant McCollum voyage avec CARE au Soudan du Sud et en Tanzanie - CARE

Le représentant McCollum et les décideurs politiques voyagent avec CARE au Soudan du Sud et en Tanzanie

SOINS 2013
SOINS 2013

Les décideurs politiques se concentrent sur les programmes de sécurité alimentaire et de nutrition

WASHINGTON, DC (21 février 2013) - La représentante Betty McCollum, D-Minn., Et plusieurs décideurs politiques ont voyagé avec l'organisation mondiale de lutte contre la pauvreté ENTRETIEN lors d'une tournée d'apprentissage au Soudan du Sud et en Tanzanie pour mieux comprendre les défis et les solutions en matière de sécurité alimentaire et de nutrition dans chaque pays.

Parmi les autres participants figuraient David Lane, ambassadeur auprès des agences des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, Wesley Clark, le général quatre étoiles à la retraite de l'armée américaine, Jonathan Shrier, représentant spécial par intérim du Bureau de la sécurité alimentaire mondiale au département d'État et Liz Schrayer, cadre directeur de la US Leadership Coalition. Deux membres du personnel du bureau de la sénatrice Debbie Stabenows, D-Mich., Ont également participé.

Outre les représentants du gouvernement et les décideurs, Robert Dreyfuss, rédacteur en chef de La nation et Mike Davis, vice-président principal des ressources humaines mondiales chez General Mills, Inc., sont venus en voyage.

À l'heure actuelle, les deux pays se trouvent à deux stades de développement différents: alors que le Soudan du Sud est l'un des pays les plus récents au monde qui se remet encore d'années de conflit; La Tanzanie a souvent été considérée comme un centre de stabilité politique en Afrique. Les deux pays sont aux prises avec des taux élevés de malnutrition chez les femmes et les enfants de moins de cinq ans.

Le voyage a commencé à Juba, au Soudan du Sud, où la délégation a rencontré des responsables gouvernementaux de haut niveau pour discuter des initiatives actuelles en matière d'alimentation et de nutrition dans le pays. Grâce à des conversations avec les participants au programme et les habitants, le groupe a acquis une compréhension plus profonde de la difficulté d'accéder à la nourriture pour les habitants du Soudan du Sud. Le pays a été confronté à des pénuries alimentaires saisonnières et à des marchés imprévisibles, et le manque de sécurité alimentaire au Soudan du Sud a largement contribué aux problèmes de nutrition.

Ensuite, la délégation s'est rendue vers le sud dans une ferme du comté de Yei, au Soudan du Sud, qui produit plusieurs cultures, notamment du maïs et du sorgho. Le groupe a parlé aux agriculteurs des techniques et technologies agricoles plus efficaces qu'ils ont adoptées pour augmenter la productivité agricole. Les agriculteurs participent à la Projet sur l'alimentation, l'agro-industrie et les marchés ruraux (FARM) financé par l'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID). À long terme, le projet espère stimuler l'agriculture commerciale des petits exploitants dans la région.

Après deux jours, la délégation est partie pour la Tanzanie, où la stabilité politique du pays, une saine gestion macroéconomique et des ressources considérables ont contribué au potentiel de croissance durable. Cependant, le pays est toujours confronté à des défis pour faire face à ses faibles taux de malnutrition, où quatre-vingts pour cent de la population travaille dans le secteur agricole.

Le groupe a commencé sa visite en rencontrant des investisseurs agricoles pour en savoir plus sur les investissements des secteurs public et privé dans l'agro-industrie dans la région. Ensuite, la délégation a également vu des investissements en action au niveau local: ils ont visité CARE Épargne et crédit villageois programme et a rencontré un groupe de femmes et d'hommes, qui ont formé leur propre groupe d'épargne.

Ces groupes gérés par leurs membres offrent des services financiers de base aux personnes exclues du système formel de services financiers. Chaque groupe reçoit une année de formation intensive en littératie financière pour s'assurer qu'il comprend le fonctionnement de l'épargne, des intérêts, des profits et pertes et de la comptabilité financière. Ils apprennent également la sélection et la gestion des activités génératrices de revenus. Pour de nombreux membres du groupe, ils ont investi dans des techniques agricoles qui les ont protégés des pénuries alimentaires et autres chocs.

Un autre moment fort du voyage a été une visite à Afriqueres Programme Mwanzo Bora, qui aide les femmes enceintes et les enfants en leur apprenant de nouvelles techniques agricoles et en leur fournissant des conseils nutritionnels. Le programme quinquennal vise à réduire la prévalence du retard de croissance chez les enfants et de l'anémie maternelle chez les femmes enceintes.

Les connaissances acquises lors de ce voyage aideront les participants et CARE à continuer de plaider pour le soutien et le financement de ces initiatives au Soudan du Sud, en Tanzanie et dans le monde en développement. Cliquez ici pour plus d'informations sur Visites d'apprentissage CARE. CARE Learning Tours est financé par la Fondation Bill & Melinda Gates.

Contacts pour les médias:

Washington, DC: Stéphanie Chen, CARE, schen@care.org, +1.202.595.2824, +1.404.819.6638