Des inondations graves et généralisées à travers le Yémen aggravent les difficultés de dizaines de milliers de familles déplacées - CARE

Des inondations graves et généralisées à travers le Yémen aggravent les difficultés de dizaines de milliers de familles déplacées

Abdulrahman Alhobishi / CARE

Abdulrahman Alhobishi / CARE

Jeudi 18 août 2022 - Au moins 18 gouvernorats du Yémen ont connu les précipitations les plus élevées depuis juillet de cette année, avec des crues soudaines destructrices généralisées qui ont emporté les infrastructures, les maisons, les stocks de nourriture et le bétail. Près de 30,000 91 familles ont été touchées et au moins XNUMX personnes tuées, un chiffre qui devrait augmenter, avec de nombreux autres blessés ou disparus.

Les gouvernorats les plus durement touchés ont été Hajjah et Mahweet dans le nord-ouest et Marib dans le centre du Yémen. Cependant, avec des pluies torrentielles qui devraient se poursuivre jusqu'au 20 août, les chiffres des victimes et des destructions devraient encore augmenter dans tout le pays.

« Le pays est aux prises avec l'impact de plus de 7 ans de conflit, ce qui a entraîné l'une des populations les plus élevées de personnes déplacées à l'intérieur du monde. Il est donc dévastateur de voir des familles qui se contentaient du strict minimum, qui vivaient dans des tentes depuis des années, luttant pour accéder aux services les plus élémentaires, voient maintenant le peu qu'elles avaient laissé emporté et détruit », a déclaré Bushra Aldukhainah. , Area Manager pour le bureau de CARE Yémen à Hajjah.

« Ces derniers jours, nous avons mobilisé nos équipes pour répondre aux besoins les plus immédiats des personnes concernées. Nous avons déjà fourni une aide en espèces à 25 familles et nous nous préparons à aider 230 autres familles.

Cependant, plus de 15,000 4,000 familles touchées par Hajjah auront besoin d'avoir accès à de la nourriture, de l'eau, un abri, des installations sanitaires et de remplacer les biens endommagés ou emportés. CARE et d'autres acteurs humanitaires travaillent pour s'assurer qu'au moins XNUMX XNUMX familles à Hajjah reçoivent une aide en espèces pour leur permettre de subvenir à leurs besoins.

« Nous reconnaissons que l'ampleur du nombre de personnes touchées signifie que beaucoup plus de soutien est nécessaire et que davantage de fonds doivent être mobilisés pour éviter de nouvelles souffrances. C'est un moment où le peuple yéménite a essayé de garder le moral avec la trêve. Faire face à des années de conflit est déjà assez difficile, et maintenant tout perdre à cause d'une catastrophe naturelle », a déclaré Bushra.

Au moins 190 sites abritant plus de 12,000 XNUMX familles déplacées à Marib ont été endommagés par les inondations, aux côtés des communautés qui les ont accueillis.

« Les inondations sont sorties de nulle part. Je dormais avec mes cinq enfants dans notre refuge. À 3 heures du matin, nous avons été alertés dans le quartier d'un danger et nous nous sommes réveillés avec de l'eau qui montait autour de nous. J'ai attrapé mes enfants et me suis précipité vers un terrain plus élevé. J'ai tout laissé derrière moi - documents, nourriture, tout a été emporté », a déclaré Amani, une femme déplacée depuis qu'elle et sa famille ont dû fuir leur maison à Hodeidah pour Marib et sont maintenant touchées par les inondations.

CARE s'efforce de distribuer plusieurs séries d'aides en espèces à au moins 500 familles à Marib sur une période de six mois, pour leur permettre de récupérer leur vie à la suite des dégâts causés par les inondations. De plus, 400 familles recevront une aide en espèces unique pour les aider à acheter les produits essentiels dont elles ont besoin, en attendant un soutien supplémentaire.

L'ampleur de la dévastation signifie que des fonds supplémentaires sont nécessaires de toute urgence pour soutenir les familles touchées qui risquent d'être à nouveau déplacées. Dans les situations d'inondation, le risque de maladies d'origine hydrique telles que le choléra et la diarrhée augmente également.

« Les personnes qui se débattent déjà ont même vu leurs rations alimentaires mensuelles emportées », a déclaré Veronika Cernikova, responsable de zone de CARE à Marib. "Les besoins sont énormes, mais les semaines et les mois à venir sont essentiels pour s'assurer que les familles touchées puissent se relever et, à tout le moins, retrouver leur vie jusqu'aux jours précédant les inondations."

CARE est présent au Yémen depuis 1992 et opère dans 14 gouvernorats, atteignant 2.8 millions de personnes par an avec des programmes de sécurité alimentaire et de moyens de subsistance, d'eau, d'assainissement et d'hygiène (WASH), de santé reproductive, d'autonomisation économique des femmes et d'éducation. Pour plus d'informations, visitez www.careyemen.org

Pour plus d'information veuillez contacter:

Anis Husain
Attaché de presse CARE
Anisa.Husain@care.org