Les femmes répondent - Le leadership des femmes dans la réponse au COVID-19 - CARE

Les femmes répondent

COVID-19 est une crise mondiale présentant des défis particuliers pour les femmes

Women Respond construit CARE Analyse rapide du genre travail, les évaluations des besoins et nos relations de longue date avec les femmes leaders du monde entier pour mieux comprendre la situation unique que présente COVID-19 afin que nous puissions adapter notre programmation et notre plaidoyer pour relever ces défis. Il place les voix et les expériences des femmes au centre de la réponse et fournit des informations uniques sur les expériences des femmes menant des réponses au COVID-19, les défis en constante évolution auxquels elles sont confrontées et le soutien qu'elles préconisent auprès des dirigeants aux niveaux local et mondial.

Découvrez ce que les femmes ont à dire sur l'impact de la COVID-19 sur leur vie, leur leadership et ce dont ils ont besoin maintenant.

Veuillez noter que cette visualisation est optimisée pour le bureau.

Les femmes sont plus susceptibles de perdre leurs revenus à cause de la COVID-19, sont confrontées à des taux de violence plus élevés et sont plus susceptibles que les hommes de se passer de nourriture. De nombreuses femmes sont confrontées à un recul des droits qu'elles ont lutté pour revendiquer. Face à ces immenses défis, les femmes font preuve d'un leadership et d'une innovation remarquables pour faire face à la crise. Ils organisent des campagnes d'information, utilisent leurs compétences commerciales pour produire des milliers de masques et trouvent des moyens de soutenir les gens de leurs communautés.

Présentation : Les femmes réagissent

CARE a entrepris de comprendre comment les femmes et les filles sont affectées par la réponse au COVID-19.

Capture d'écran d'une vidéo montrant un agent de santé de première ligne portant un costume blanc et un masque avec des gants et des chaussons bleu clair. Le texte est superposé qui dit

Femmes et filles dans les groupes d'épargne

Impact du COVID

CARE a demandé aux femmes de groupes d'épargne dans trois pays, comment votre vie a-t-elle changé depuis COVID-19 ?

Regarder la vidéo

Réponse au COVID

CARE a demandé aux femmes des groupes d'épargne dans trois pays, comment réagissez-vous au COVID-19 pour assurer la sécurité de votre communauté ?

Regarder la vidéo

Besoins prioritaires

CARE a demandé aux femmes des groupes d'épargne de trois pays de quel soutien elles ont besoin dans la réponse au COVID-19.

Regarder la vidéo

Voix de filles

Impact du COVID

CARE a demandé aux filles de trois pays, comment votre vie a-t-elle changé depuis COVID-19 ?

Regarder la vidéo

Réponse au COVID

CARE a demandé aux filles de trois pays, comment réagissez-vous au COVID-19 pour assurer la sécurité de votre foyer et de votre communauté ?

Regarder la vidéo

Besoins en tant que leaders

CARE a demandé à des filles de trois pays de quel soutien elles auraient besoin pour devenir un leader dans la riposte au COVID-19.

Regarder la vidéo

Réseau de plaidoyer des jeunes et des femmes - Kenya

CARE parle aux jeunes femmes et filles qui sont des agents de changement dans la lutte contre les violences basées sur le genre.

Regarder la vidéo

Ressources mises en évidence

Comment la pandémie de COVID-19 a affecté les AVEC et leurs membres : preuves qualitatives du Nigéria et de l'Ouganda

Dans cette note, CARE et l'Evidence Consortium on Women's Groups (ECWG) analysent les résultats qualitatifs du Nigéria et de l'Ouganda sur l'effet du COVID-19 sur les AVEC et leurs membres en discutant des défis et des changements économiques, sociaux et au niveau des AVEC. dans le contexte de la pandémie.

Lire la suite

Épargner pour la résilience : les femmes (dans les AVEC) réagissent

Ce rapport final représente les voix de 4,185 XNUMX membres VSLA menées à travers quatre séries de données quantitatives et deux qualitatives au Burundi, en Éthiopie, au Mali, au Niger, au Nigéria et en Ouganda.

Lire le rapport final pour les femmes (dans les AVEC) Répondre

Les groupes de femmes et le COVID-19 : Une revue des preuves sur les groupes d'épargne en Afrique

Cet article présente des preuves émergentes d'études dans divers contextes en Afrique subsaharienne - avec une plongée profonde au Nigeria et en Ouganda - sur la façon dont COVID-19 a affecté les groupes de femmes, en particulier les groupes d'épargne, et comment ces groupes ont contribué à atténuer les effets sexospécifiques de la pandémie.

Lire le rapport sur Gates Open Research

Résilience des membres des groupes d'épargne au cours de la pandémie de COVID-19 : preuves du Nigeria et de l'Ouganda

Dans cette note, le Consortium Evidence sur les groupes de femmes (ECWG) et CARE examinent la résilience des membres des VSLA au Nigeria et en Ouganda, et évaluent comment l'épargne et l'accès au crédit des membres des VSLA ont été affectés par la pandémie de COVID-19.

Lire le rapport sur Women's Group Evidence

Les données en tant que force pour le bien : les femmes répondent au briefing du troisième trimestre, mars 3

Entre décembre 2020 et décembre 2021, CARE a mené des entretiens avec des membres de groupes d'épargne dans le cadre de la sous-initiative Women (in VSLA) Respond. La sous-initiative est financée par la Fondation Bill & Melinda Gates et se concentre sur la manière dont les femmes et les filles des AVEC au Burundi, en Éthiopie, au Mali, au Niger, au Nigeria et en Ouganda sont affectées par la pandémie et y répondent. Ce briefing du troisième trimestre comprend les résultats de trois séries de données quantitatives et d'une série de données qualitatives des AVEC au Burundi, en Éthiopie, au Mali, au Niger, au Nigeria et en Ouganda. La note met en évidence les conclusions et les tendances au fil du temps sur la manière dont les membres des VSLA dans les pays ciblés font face et réagissent à la pandémie.

Lire la suite

Elle nous l'a dit (encore)

Mars 2022 : Des milliers de femmes élèvent la voix pour dire ce dont elles ont besoin face à l'aggravation des effets de la COVID-19. 63 % des femmes disent que la santé mentale est leur plus grand besoin et 59 % disent que la sécurité alimentaire.

Lire le reportage : Elle nous l'a encore dit

Le courage d'une femme pour éduquer sa communauté : étude de cas, Burundi, décembre 2021

Depuis le COVID-19, CARE a entrepris des efforts concertés pour écouter les femmes et les filles et connaître les impacts de la pandémie sur la vie des femmes, leurs plus grands besoins et la manière dont elles réagissent. Un segment de femmes et de filles de CARE engagées dans ces conversations ont été membres des AVEC. Cette étude de cas présente l'histoire d'une leader de 45 ans AVEC, Christine Sibomana du Burundi. Christine a été interviewée en décembre 2021 dans le cadre de l'initiative Women Respond de CARE.

Lire la suite

Trouver une opportunité dans l'adversité : étude de cas, Mali novembre 2021

Depuis le COVID-19, CARE a entrepris des efforts concertés pour écouter les femmes et les filles et connaître les impacts de la pandémie sur la vie des femmes, leurs plus grands besoins et la manière dont elles réagissent. Un segment de femmes et de filles de CARE engagées dans ces conversations ont été membres des AVEC. Cette étude de cas présente l'histoire d'une dirigeante AVEC de 51 ans, Madame Dicko Oumou Cissé du centre du Mali. Madmae Dicko a été interviewée en novembre 2021 dans le cadre de l'initiative Women Respond de CARE.

Lire la suite

Solidarité dans l'épargne : les femmes réagissent au briefing du 2e trimestre, novembre 2021

Entre décembre 2020 et juillet 2021, CARE a mené des entretiens avec des membres du groupe d'épargne dans le cadre de la sous-initiative Women (in VSLA) Respond. La sous-initiative est soutenue par la Fondation Bill & Melinda Gates et se concentre sur la façon dont les femmes et les filles dans les AVEC au Burundi, en Éthiopie, au Mali, au Niger, au Nigéria et en Ouganda sont affectées par la pandémie et y répondent. Ce briefing du deuxième trimestre comprend les résultats de deux séries de données quantitatives du Burundi, de l'Éthiopie, du Mali, du Niger, du Nigéria, et une série de données quantitatives de l'Ouganda et des informations qualitatives des femmes et des filles dans les AVEC au Burundi, au Mali et en Éthiopie. L'enquête comprenait 2 4,185 membres des AVEC, dont 3,266 XNUMX étaient des femmes et des filles, et montre les résultats et les tendances au fil du temps sur la façon dont les membres des AVEC dans les pays ciblés font face et répondent à la pandémie.

Lire la suite

Comment les femmes dirigent pendant les crises : étude de cas, Niger, octobre 2021

Depuis le COVID-19, CARE a entrepris des efforts concertés pour écouter les femmes et les filles et connaître les impacts de la pandémie sur la vie des femmes, leurs plus grands besoins et la manière dont elles réagissent. Un segment de femmes et de filles de CARE engagées dans ces conversations ont été membres des AVEC. Cette étude de cas présente l'histoire de Mariama Seydou, leader des AVEC, âgée de 56 ans, du Niger. Mariama a été interviewée en octobre 2021 dans le cadre de l'initiative Women Respond de CARE.

Lire la suite

Utiliser des outils d'enquête numérique pour écouter les femmes

Août 2021

Lire le rapport sur le laboratoire d'apprentissage de l'USAID

La mission d'une grand-mère à fournir : étude de cas, Nigéria, juillet 2021

Depuis COVID-19, CARE a entrepris des efforts concertés pour écouter les femmes et les filles et apprendre les impacts de la pandémie sur la vie des femmes, leurs plus grands besoins et comment elles y répondent. Un segment de femmes et de filles de CARE engagées dans ces conversations ont été membres d'AVEC. Cette étude de cas présente l'histoire de Fati Musa, trésorière de l'AVEC, âgée de 65 ans, du nord-est du Nigeria. Fati a été interviewée en avril 2021 dans le cadre de l'initiative Women Respond de CARE.

Lire la suite

Demeurer fort face à la pandémie : étude de cas, Ouganda, juin 2021

Depuis COVID-19, CARE a entrepris des efforts concertés pour écouter les femmes et les filles et apprendre les impacts de la pandémie sur la vie des femmes, leurs plus grands besoins et comment elles y répondent. Un segment de femmes et de filles de CARE engagées dans ces conversations ont été membres d'AVEC. Cette étude de cas présente l'histoire de Kansiime Bonny, 33 ans, membre de l'AVEC du sud-ouest de l'Ouganda. Kansiime a été interviewé en avril 2021 dans le cadre de l'initiative Women Respond de CARE.

Lire la suite

Solidarité dans l'épargne : les femmes réagissent au briefing du premier trimestre, mai 1

Entre décembre 2020 et mars 2021, CARE a mené des entretiens avec des membres de groupes d'épargne dans le cadre de la sous-initiative Women (in VSLA) Respond. La sous-initiative est soutenue par la Fondation Bill & Melinda Gates et se concentre sur la façon dont les femmes et les filles dans les AVEC au Burundi, en Éthiopie, au Mali, au Niger, au Nigéria et en Ouganda sont affectées par la pandémie et y répondent. Ce briefing du premier trimestre est le premier des quatre et comprend des données quantitatives du Burundi, de l'Éthiopie, du Mali et du Niger. L'enquête comprenait 1 1,607 membres AVEC, dont 1,422 XNUMX femmes et filles. Cette note sera continuellement mise à jour sous forme d'enquêtes de suivi et d'entretiens qualitatifs menés dans les six pays pour comprendre comment les tendances évoluent au fil du temps.

Lire la suite

Jeunes rêves pendant une pandémie : étude de cas, Éthiopie

Depuis COVID-19, CARE a entrepris des efforts concertés pour écouter les femmes et les filles et apprendre les impacts de la pandémie sur la vie des femmes, leurs plus grands besoins et comment elles y répondent. Un segment de femmes et de filles de CARE engagées dans ces conversations ont été membres d'AVEC. Cette étude de cas présente l'histoire de Mahlet Gulilat, 15 ans, de West Hararghe, en Éthiopie, chef de son groupe AVEC. Mahlet a été interviewé en avril 2021 dans le cadre de l'initiative Women Respond de CARE.

Lire la suite

Les femmes répondent: un aperçu des réponses de première main des femmes au COVID-19

Juin 2020

Lire le rapport sur le laboratoire d'apprentissage de l'USAID

L'impossible n'existe pas: les voix de l'Afrique de l'Ouest

Juin 2020

En savoir plus sur Medium

Tendances mondiales de la RGA

Juillet 2020

En savoir plus sur les évaluations CARE

Laissé et laissé pour compte

Août 2020. CARE a interrogé plus de 4500 femmes de 64 pays sur la manière dont la pandémie affecte leurs moyens de subsistance et leur capacité à nourrir leurs familles. La priorité la plus immédiate était la nourriture et les revenus, et le plus grand défi est le fardeau croissant qui pèse sur les femmes.

tu peux consulter le rapport

Apprendre des jeunes en Afrique de l'Ouest dans COVID-19

Août 2020

En savoir plus sur les évaluations CARE

Elle nous a dit ainsi

Septembre 2020. Cette recherche unique en son genre qui révèle des points de vue divergents entre les hommes et les femmes en ce qui concerne les défis associés à la pandémie de COVID-19. Sur la base des commentaires des enquêtes à la première personne de 6,200 femmes et 4,000 hommes dans près de 40 pays, les femmes étaient plus susceptibles que les hommes de signaler des problèmes dans trois (3) principaux domaines: moyens de subsistance, alimentation, santé mentale. Ces données d'analyse rapide de genre ont été collectées à l'aide d'outils adaptés au contexte, y compris des enquêtes SMS, WhatsApp et des entretiens téléphoniques et lors de conversations en personne en toute sécurité. Cette interaction en temps réel à la première personne permet à CARE d'agir rapidement et de comprendre les lacunes en matière de réponse. Le but de cette approche n'est pas d'élever les préoccupations des femmes au-dessus des préoccupations des hommes, mais de s'assurer qu'elles sont entendues en premier lieu.

tu peux consulter le rapport

Économiser de l'argent, sauver des vies

Octobre 2020. En juin 2020, CARE a mené des entretiens avec des membres et des dirigeants de groupes d'épargne pour comprendre leurs expériences du COVID-19 et comment cela changeait leur vie. L'enquête comprenait 545 femmes et 331 hommes, pour un total de 876 répondants. Cet instantané de juin sera suivi d'une deuxième ronde de collecte de données en septembre pour comprendre comment les tendances évoluent au fil du temps.

tu peux consulter le rapport

Faire face au COVID-19 au Nigéria

Novembre 2020. Au Nigéria, le premier cas confirmé de COVID-19 a été déclaré le 27 février 2020. L'épidémie dans le pays a enregistré à ce jour 1,364 45 cas avec 2020 décès. CARE a sondé des groupes d'épargne dans les États de Yobe, Jigawa et Bauchi au Nigéria en septembre 239. 70 répondants (19% de femmes) ont partagé leurs expériences communautaires tout au long de la réponse au COVID-XNUMX.

tu peux consulter le rapport

Les travailleuses répondent

Le 2021 janvier

Lire le rapport sur le laboratoire d'apprentissage de l'USAID