Mouvement des travailleurs domestiques en Amérique latine - CARE

Mouvement des travailleurs domestiques en Amérique latine

CARE a établi des partenariats en Équateur, au Pérou, au Brésil et au Guatemala, et plus récemment au Mexique, en Colombie et au Honduras. Ces partenariats s'engagent dans la recherche, l'échange d'expériences, les stratégies de communication, la création de coalitions, le réseautage et le renforcement des capacités, dans le but d'influencer les politiques publiques, de renforcer leurs organisations et d'améliorer la vie de plus de 10 millions de travailleurs domestiques dans la région d'ici 2030. .

Contexte

En 2011, la division de Organisation internationale du Travail (OIT) a adopté la Convention concernant le travail décent pour les travailleurs domestiques (Convention 189), établissant ainsi des normes internationales pour les travailleurs domestiques. Au cours des années suivantes, les organisations nationales de travailleurs domestiques de toute l'Amérique latine se sont donné pour priorité politique d'assurer la ratification de la convention dans leur propre pays.

Stratégie

Dans la phase la plus récente, la phase 3 (2015-présent), CARE a défini une stratégie régionale avec un objectif à long terme: donner à 10 millions de travailleurs domestiques dans la région d'Amérique latine et des Caraïbes l'accès à la sécurité sociale, au salaire minimum et à des contrats décents. d'ici 2030.

CARE aide les partenaires à renforcer leurs organisations, facilite les opportunités de partage des connaissances et d'apprentissage, et cherche à gagner une plus grande influence politique. CARE soutient également des campagnes de communication massives visant à changer les comportements des employeurs de travailleurs domestiques, aide les organisations à utiliser le capital de départ de CARE pour mobiliser des ressources financières plus importantes et soutient l'évaluation des réalisations réalisées dans ces activités. Le travail de CARE se concentre sur six pays: l'Équateur, le Honduras, le Mexique, la Colombie, le Guatemala et le Brésil.

Un groupe de femmes brandit des dépliants et applaudit les mains levées en l'air.
Maria Faustina, Maria de los Angeles, Fidelia Castellanos, Eloida Ortiz et Floridalma Cartrera, toutes membres d'un groupe d'organisation de travailleuses domestiques à Guatemala City, organisent d'autres femmes pour aider à prévenir les mauvais traitements qu'elles ont subis. Ils s'emploient également à convaincre le Guatemala de ratifier la Convention 189 de l'Organisation internationale du travail, qui établit les droits fondamentaux des travailleurs domestiques du monde entier.

Réalisations du projet

Grâce à des alliances avec des associations de femmes aux niveaux national et régional, et au renforcement d'un réseau régional axé sur les travailleurs domestiques, CARE a insisté pour que des changements importants dans la législation nationale et contribué à la ratification et à l'application de la Convention 189 de l'OIT (protection des droits des travailleurs domestiques ) en Équateur et en Bolivie, ainsi que la ratification de la Convention 190 de l'OIT (lieu de travail sans violence).

L'importance du mouvement des travailleurs domestiques en Amérique latine

Le partenariat de CARE avec les organisations de travailleurs domestiques a été caractérisé par le désir et l'engagement d'apprendre des moyens plus efficaces de soutenir les mouvements sociaux dans leur quête de promotion du changement social. Ce partenariat se traduit par un renforcement des organisations par rapport à leurs agendas, leurs luttes et leurs intérêts.

Ressources

CARE et le Mouvement des travailleurs domestiques d'Amérique latine

Une brève chronologie du mouvement des travailleurs domestiques au cours des 10 dernières années, un bilan historique de la relation entre CARE et le mouvement, et une analyse des succès et des tensions.

Lire le rapport sur CARE Insights

Igual Valor, site Web d'Iguales Derechos

Le programme Equal Value, Equal Rights, est la stratégie de multiplication de l'impact de CARE en Amérique latine, qui cherche à faire progresser les droits de millions de travailleurs domestiques dans la région.

Allez sur le site