SHOUHARDO - Améliorer la nutrition des mères et des jeunes enfants - CARE

SHOUHARDO

SHOUHARDO III vise à améliorer les résultats en matière de nutrition et de santé pour les mères et les enfants de moins de 2 ans, ainsi qu'à accroître l'autonomisation des femmes.

Contexte

CARE met en œuvre la troisième phase de SHOUHARDO III, un programme quinquennal de 80 millions de dollars qui apportera un changement durable à 549,000 770,000 personnes pauvres et extrêmement pauvres. SHOUHARDO III s'appuiera sur l'impact de SHOUHARDO I et II, qui, ensemble, ont atteint plus de 2004 XNUMX personnes depuis XNUMX. Cette phase du programme sera mise en œuvre dans huit districts à haut risque des régions de Char et Haor au Bangladesh. SHOUHARDO III se concentrera sur le développement des actifs communautaires, le renforcement des capacités du gouvernement local et des OSC, une résilience accrue aux chocs et facteurs de stress fréquents, et des interventions intégrées de changement de comportement pour améliorer les résultats en matière de nutrition et de santé pour les mères et les enfants de moins de deux ans, ainsi que pour accroître l'autonomisation des femmes - une approche qui a fait ses preuves pour réduire la malnutrition et améliorer les moyens de subsistance des ménages.

Le programme est mis en œuvre en partenariat avec six organisations non gouvernementales partenaires nationales (OGP), avec le soutien technique et le leadership de qualité de CARE. Une organisation gouvernementale, le Département de l'ingénierie du gouvernement local du Ministère du développement rural et des coopératives du gouvernement local du gouvernement du Bangladesh, soutient les infrastructures, tandis qu'un partenaire technique, WorldFish Center, soutient les activités de pêche.

Intervention

Les principales interventions mises en œuvre dans le cadre du programme comprennent:

  1. Renforcer les capacités des ménages à gagner un revenu et à accroître la productivité grâce à des technologies meilleures et améliorées, à accroître les connaissances, à éliminer les obstacles aux marchés et à accroître les compétences pour l'emploi.
  2. Accroître l'adoption par les ménages et la communauté des principales pratiques de santé et de nutrition qui améliorent les résultats nutritionnels et sanitaires.
  3. Travailler avec les communautés pour anticiper, se préparer et atténuer les effets des catastrophes.
  4. Créer un environnement propice qui permet aux femmes de réaliser leur potentiel à la fois à la maison et dans la communauté.
  5. Créer un espace permettant aux fournisseurs de services gouvernementaux et privés et aux communautés de discuter et d'améliorer la prestation de services.